new design times

Les adolescents font difficilement la différence entre le vrai et le faux

The Stanford History Education Group a publié le 22 novembre une importante étude sur la manière dont les adolescents évaluent l’information qu’ils reçoivent des médias et particulièrement internet. Les conclusions de cette étude sont qu’ils ont beaucoup de difficultés à évaluer la validité de ce qu’ils reçoivent et que donc il est très facile de les influencer. Le problème des fausses informations publiés en grande masse pendant la campagne présidentielle aux USA montre l’importance de cette question. Et ce qui se passe en France actuellement pour les primaires de la droite montre que la France a des problèmes similaires. Nous avons relevé par exemple que de nombreuses publications sur TWITTER, supposées venir de l’extrême droite sont en fait issues de personnes qui ne sont pas d’extrême droite, dans un but évident de disqualification de l’adversaire. Il semble donc indispensable d’apprendre aux jeunes à former leur jugement et leur curiosité pour éviter de se comporter comme des moutons manipulés au gré des vents.

SOURCES: la totalité de l'étude peut être téléchargée en consultant l'article suivant.

Share

Ecrire un commentaire

.
.