Two France Magazine

L'impasse d'une Europe sous domination allemande

Voilà un article qui traduit parfaitement le malaise d’une opinion européenne qui a du mal à comprendre les avantages qu’il y a de conserver dans la zone monétaire européenne un pays dont l’admission n’a été possible que par le mensonge de ses dirigeants et l’acceptation complice de la haute administration qui n’a jamais fait le travail qu’elle aurait dû faire. Les arguments de monsieur Tandonnet si l’on regarde bien ne sont que pure manipulation : Nous faire croire que le grexit serait faire un mauvais coup à la civilisation grec est risible. Je conseille à monsieur Tandonnet de relire les grands auteurs de la Grèce classique et en particulier Platon. Leur propos sur la démagogie et ses conséquences s’appliquent parfaitement bien à de telles démonstrations, sans parler du programme électoral de Monsieur Tsipras. Quant à nous faire croire que la Grèce d’aujourdhui est l’héritière de la Grèce classique, il suffit de regarder son histoire depuis la chute de l’empire romain pour comprendre que cette affirmation est dénuée de toute vérité. Nous sommes tous les héritiers de la culture classique grecque et l’affirmation de monsieur Tandonnet n’est qu’une hérésie. L’autre argument de monsieur Tandonnet est que ne pas supporter le régime de Monsieur Tsipras c’est donner victoire à un monde dominé par l’économie et la finance c’est oublier que ce sont les peuples qui paient l’addition financière de la démagogie, du mensonge et de l’incapacité d’une classe de haut fonctionnaires complètement détachés des réalités. Les tableaux Excel tant critiqués par une bonne partie de la gauche et quelques partisants de la supériorité du verbe sur la réalité et ses contraintes ne sont qu’un instrument utilisé pour tenter de prendre en compte les contraintes du monde réel. Il faut tirer les conclusions de la crise d’aujourd’hui et recréer un système politique d’hommes responsables et adaptés au monde du 21ème siècle. Soutenir Le système grec de Monsieur Tsipras c’est l’exact contraire de ce que nous enseigne la culture classique. Le mensonge et la démagogie, quel que soit la manière dont elle est habillée ou défendue par des auteurs qui vivent d’un système nocif aux peuples, conduit à la perte de la liberté.

Source: le Figaro
Date Publication: 12/Jul/2015

Référence ---->>

comments powered by Disqus