new design times

Pourquoi "Le Fascisme islamique" ne paraîtra pas à la rentrée


Le Point dans son édition du 4 aout 2016 s’afflige du volteface de la maison d’édition Piranha de publier la traduction du best-seller d'Hamed Abdel-Sama, sous le faux prétexte qu’il ne faut pas donner des arguments à l’extrême droite.
Si l’on comprend bien les risques que tout éditeur peut prendre en publiant des œuvres parlant de l’Islam et le grand courage qu’il faut aujourd’hui pour être un homme libre et refuser de laisser les idées nauséabondes se rependent dans le monde, le plus intéressant ici n’est pas là : on voit ici un exemple typique de la France, où confort, corporatisme, clientélisme manque de caractère et de courage trouvent toujours dans l’extrême droite un bouc émissaire bien facile. L’histoire montre combien ce type de comportement fait bien au contraire le lit des extrêmes. Dans le même magazine, un journalisme traitait de membres de la « fachosphère » les quelques esprits qui avaient oser contester au pape l’idée que la violence catholique est du même ordre que la violence de l’Islamisme. Malheureusement aujourd’hui le confort de bien des pseudo intellectuels conduit à l’aveuglement. Car si, par exemple des démagogues comme Monsieur Trump, triomphent aujourd’hui, c’est bien que nombreux sont ceux, qui faute du courage des classes dirigeantes de parler de façon réaliste et faire face aux grands dangers de notre siècle, se réfugient dans la recherche de boucs émissaires.

Share
comments powered by Disqus
.
.