two france
EDITION: France | 20-05-2018

Sociétés et pays s’investissent massivement dans la 5G, Ce n’est pas le cas de la France

La Chine (Huwaei) Les USA (Intel & Qualcomm) Singapour (Broadcom) la Corée (Samsung) la Suède et la Finlande (Ericsson & Nokia) se battent pour être les premiers à déployer cette technologie qui doit permettre non seulement aux humains de communiquer plus et plus vite mais aussi aux machines et objets de communiquer entre eux. Les enjeux économiques se chiffrent en centaines de milliards à tel point que des états examinent des mesures dérogatoires (par exemple un sénateur américain a demandé de diminuer les contraintes administratives) pour pouvoir déployer plus rapidement un nouveau réseau adapté à la 5G. Cette technologie devrait être opérationnelle début 2019. La France semble être très loin derrière, en particulier parce que le cash-flow dégagé par les opérateurs télécoms est ici beaucoup plus faible qu’ailleurs. Les contraintes administratives font aussi qu’en France il est beaucoup plus long et difficile d’implanter un réseau sans fil. Les fréquences nécessaires n’ont d’ailleurs toujours pas été attribuées.

SOURCE: The New York Times
TITRE ORIGINAL: Why Companies and Countries Are Battling for Ascendancy in 5G
Ecrit par: